Manège militaire Voltigeurs de Québec
1/ 
Cliquez pour appuyer le projet de la Fondation
000623
personnes ont
signifié leur appui

Synthèse de la proposition

Dès le lendemain de l’incendie du Manège militaire, la Fondation des Voltigeurs de Québec a commencé à réfléchir à la manière de reconstruire l’édifice. Depuis plus d’un an, la Fondation a rassemblé des collaborateurs de divers milieux socioprofessionnels et elle a élaboré la proposition que nous soumettons aujourd’hui.

La Fondation des Voltigeurs de Québec se présente donc à ces audiences publiques porteuse d’un projet rassembleur qui concilie la préservation des activités militaires et administratives des Voltigeurs avec l’accès de la population de Québec au Manège et au site environnant.

Le concept soumis comporte huit (8) éléments distincts et inter-reliés qui sont autant d’objectifs poursuivis par la reconstruction et l’utilisation future du Manège militaire.

  1. La relocalisation des Voltigeurs de Québec dans le bâtiment qu’ils ont occupé sans interruption au cours des 122 dernières années. Les Voltigeurs ont acquis un incontestable droit de résidence et le projet respecte ce statut.
  2. La préservation du patrimoine par la restauration et la mise en valeur du caractère architectural du Manège militaire. Les plans d’architecture du Manège militaire furent confiés à Eugène Étienne Taché, le même qui a conçu les plans de l’édifice de l’actuelle Assemblée nationale du Québec et du Palais de justice de Québec3 et qui a inspiré la construction de plusieurs édifices prestigieux au Canada. L’architecture du Manège, est indissociable de son environnement patrimonial exceptionnel, le Vieux Québec, et des autres constructions de E.E. Taché. Sa valeur patrimoniale fut reconnue par le gouvernement fédéral. Ce dernier a le devoir de le reconstituer.
  3. Le maintien des fonctions de base du Manège militaire tout en lui donnant un caractère multifonctionnel. Il importe de reconstruire l’édifice en respectant les composantes actuelles de cet immeuble : salles de formation et d’entraînement, espaces administratifs, salle d’armes, musée et salle de musique. Ainsi, la Fondation des Voltigeurs de Québec ne préconise pas une reconstitution complète à l’identique, mais plutôt la conservation et la reconstitution de certains éléments à grande valeur patrimoniale toute en accommodant, par des ajouts contemporains, les besoins fonctionnels.
  4. L’ouverture du Manège à la communauté de Québec. Selon les plans préparés et déposés, près de 75 % de l’espace du Manège reconstruit sera mis à la disposition des organisations privées, publiques, culturelles et communautaires. Ainsi, la salle d’armes servira à l’occasion d’événements d’envergure ou prestigieux organisés par les gouvernements du Canada et du Québec, la Ville de Québec et les associations privées ou à but non lucratif de la région. Elle pourra également être mise à la disposition du Centre des congrès de Québec, en complément de ses propres installations. Des concerts et autres manifestations culturelles pourront y être produits. Certaines salles de cours et de musique pourront également être utilisées par des organisations de la ville et de la région.
  5. L’aménagement, au sein du Manège, d’un grand musée et d’un centre d’interprétation de la milice canadienne. Les Voltigeurs de Québec tirent leur origine de la milice dont les débuts remontent à 1649. Cette milice était basée à Québec. Son histoire est riche de faits d’armes et de contributions exceptionnelles à l’édification du pays. Le musée des Voltigeurs de Québec et de la milice canadienne sera, et de loin, le plus important musée et centre canadien d’interprétation de la milice.
  6. La contribution des Voltigeurs de Québec et du Manège au développement de la musique militaire et à sa présentation à la population et aux visiteurs de la capitale. En plus de la formation musicale des jeunes, de la présentation de concerts, la Fondation est associée à la présentation à Québec du Festival international des musiques militaires de Québec, qui a enregistré près de 500 000 entrées en 2008 et qui est maintenant réédité chaque année, enrichissant ainsi la vie culturelle de la Capitale.
  7. La gestion des espaces communs du Manège militaire, propriété du gouvernement fédéral, par une organisation à but non lucratif de Québec. Un immeuble géré par le ministère de la Défense nationale pose, pour des raisons évidentes, des contraintes d’accessibilité. Ces difficultés ne se poseraient pas si le Manège était géré par la Fondation. Le caractère multifonctionnel et la vocation communautaire du Manège militaire en seraient grandement facilités. La Fondation Les Voltigeurs de Québec se propose d’agir à tire de gestionnaire des espaces multifonctionnels, en vertu d’un mandat de gestion à convenir avec le Gouvernement du Canada, étant donné l’intérêt que la Fondation porte à la préservation du Manège militaire et à la cohabitation harmonieuse des Voltigeurs et de la communauté de Québec.

3 Aujourd’hui occupé par le ministère des Finances du Québec.